Tous les articles par lilies02

Maman soucieuse d'effectuer les meilleures trouvailles, bons plans et faire plaisir à mon entourage...

Recette de baguette apéritive

Entamant la recherche du menu pour les fêtes de Noël, on ressort les idées mises de côté.

Quelque peu différente de la baguette farcie, je vous propose une baguette apéritive gourmande avec des basics en cuisine.

Ingrédients :

  • 150g de râpé (fromage de votre choix : mélange à pizza, emmental, cheddar…)
  • 2 demi baguettes précuites
  • 2 oeufs
  • 100g de lardons
  • 20 cl de crème fraîche épaisse
  • 2 échalotes
  • herbes aromatiques (persil, ciboulette, …)

Vous pouvez aussi utiliser vos restes de fromages à raclette ou de reblochon… c’est de saison, quand il commence à faire froid !!!

Recette étape par étape :

  1. Couper le dessus de la baguette et creuser en enlevant la mie sans faire de trous dans la croûte.
  2. Faire revenir les lardons et les échalotes à la poêle. Laisser colorer légèrement et ajouter la crème.
  3. Laisser refroidir la préparation puis mélanger avec les œufs, les herbes aromatiques et le râpé. Bien mélanger, saler et poivrer.
  4. Garnier la baguette creusée avec la préparation.
  5. Enfourner 20 minutes à 180° (thermostat 6) dans un four préchauffé jusqu’à ce que la baguette soit gratinée et colorée.

Cette baguette peut être servie coupée en morceaux à l’apéritif ou individuellement avec une petite salade verte si la recette est effectuée avec des petits pains.

Publicités

Les petites trouvailles @PInterest : Spécial Noël

Nous revoilà pour le rendez vous mensuel afin de partager avec vous les petites trouvailles du moment sur le site PInterest offrant une mine de richesse …

Pour rappel, sur mon compte, j’ai créé plusieurs tableaux reflétant des thématiques que j’affectionne et qui correspondent à mes passions.

Depuis début 2017, ces différents tableaux ont fait l’objet de refonte dans leurs intitulés et contenus.

Vous pouvez retrouver :

  • Déco, aménagement et rénovation maison
  • Rangement, classement, papier
  • Bricolage avec les moyens du bord
  • Activités pour les enfants
  • Petite couture DIY
  • Tricot et modèles
  • Recettes favorites
  • Recettes gourmandes sucrées
  • Recettes apéritives et dinatoires
  • Idées coiffure
  • Idées pour créer un bullet

Des tableaux propres au blog ont vu le jour :

  • Articles du blog
  • Saccage ce carnet

Après quelques recherches, je partage avec vous mes coups de cœur tous frais !

pinterest_logo_red-520x245

Lire la suite Les petites trouvailles @PInterest : Spécial Noël

Les vaccins obligatoires : Pour ou Contre ?

Récemment, après plusieurs mois voir années à entendre tout et n’importe quoi, le texte est tombé : A compter du 1er janvier, 11 vaccins vont devenir obligatoires.

Les textes disent :

Afin d’augmenter la couverture vaccinale et d’éviter la réémergence d’épidémies, les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 devront recevoir 11 vaccins obligatoires.

Les vaccins obligatoires seront les suivants :

  • la coqueluche,
  • la rubéole,
  • l’hépatite B,
  • les oreillons,
  • la rougeole,
  • le pneumocoque,
  • le méningocoque,
  • l’Haemophilus influenzae,
  • ainsi que les trois vaccins actuels : le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite.

Ces 11 vaccins seront pris en charge par l’Assurance maladie et les mutuelles complémentaires.

Ainsi, il est prévu que les enfants recevront 10 injections étalées sur deux ans. (Un nombre qui me paraît énorme quand jusque là, petit, le médecin s’arrangeait pour étaler au maximum les injections).

En cas de non respect des règles instaurées par l’actuelle ministre de la santé, les parents se verront sanctionnés : les enfants non vaccinés ne pourront entrer ni à la crèche ni à l’école.

Je sais que certaines maladies refont surface actuellement mais j’ai du mal à comprendre pourquoi vouloir imposer autant de souches à injecter à nos enfants… Le monde devient parano ?

Là où le vaccin contre l’hépatite faisait débat y a un certain nombre d’année, les médecins ne conseillaient pas de le faire n’étant pas obligatoire, aujourd’hui, on veut nous l’imposer.

Sur le principe de conseiller des vaccins, je suis d’accord mais nous les imposer, on perd notre liberté d’éduquer et s’occuper de nos enfants comme on le souhaite.

Et vous, comment avez vous perçu ce texte ?

Article de presse : les bénéfices de laisser son enfant jouer seul

Article déniché sur le site C’est mon enfant qui choisit

On se demande parfois si on n’est pas ingrat envers nos enfants à vouloir sans arrêt les autonomiser et les pousser à jouer par eux même tout seul.

Ouf !!! Cet article vient à point nommé pour nous déculpabiliser!

 Pas assez de fait-maison, pas assez de câlins, pas assez de temps, pas assez de stimulations, trop d’écrans, trop de nounou, trop de cris… À vouloir être des parents parfaits, on a surtout tendance à mettre le doigt sur nos lacunes et nos faiblesses et à penser qu’on n’est jamais suffisamment à la hauteur pour son enfant.
Sachez que si vous ne pouvez pas passer chaque minute de son temps libre ou même du vôtre avec lui, vous n’êtes pas un mauvais parent !
Pour bien grandir votre enfant a de toute façon besoin de jouer seul.

Il a besoin de synthétiser ses connaissances

Même s’il est à un moment de sa vie où sa capacité à engranger des connaissances est la plus importante, votre enfant ne peut pas emmagasiner à l’infini sans avoir de moment de « décompression », sous peine que tout ce savoir accumulé ne soit jamais assimilé.

Pour l’assimiler, il faut laisser à l’enfant des « fenêtres » de totale liberté lors desquelles il pourra reconnecter tous ses savoirs et leur donner du sens afin d’intégrer au maximum leur signification et pouvoir les retranscrire.

C’est ce qui se passe lorsque votre enfant dort ou lorsqu’il joue seul et qu’il met en scène tout ce qu’il a appris au travers de son jeu.

Il développe son imagination

C’est la suite logique de l’intégration de toutes ces connaissances.

En jouant seul suffisamment de temps, il pourra non seulement se créer des histoires avec les données acquises mais il viendra aussi à un point où, après avoir inventé et mis en scène une histoire au travers d’un jeu, il connaîtra l’ennui lorsque cette même histoire se sera essoufflée et aura consumé son potentiel « divertissement ».

Il ne faut pas craindre d’entendre régulièrement : « Je sais pas quoi faire ! », « Je m’ennuie… ».

Si on laisse parler leur imagination et qu’on n’enraye pas ce processus, leur créativité peut être sans limite et, plus ils l’exercent, plus grand sera leur imaginaire !

Un point qui participe grandement au développement intellectuel de chaque enfant.

Cela lui donne confiance en lui

Si vous laissez à votre enfant l’opportunité d’être seul tout en restant à proximité, cela lui montre alors qu’il ne s’agit pas d’une séparation forcée comme lorsqu’il est chez la nounou ou chez un proche, mais d’un « commun accord » entre vous.

Vous lui montrez ainsi que, selon vous, il est parfaitement capable de se débrouiller seul et même, de s’amuser seul.

Et il en est de même pour le rangement des jouets, si vous lui montrez que vous avez confiance en lui quand il débute un jeu, il ne laissera pas son jeu en plan sans le ranger ni même ne déballera tout un désordre sans nom dans sa chambre.

Inconsciemment il comprendra que, même si la vie avec vous est toujours plus satisfaisante, être seul n’est pas insurmontable et, loin d’être une difficulté, cela peut même s’avérer être une richesse. Il deviendra vite plus autonome, moins angoissé et plus confiant face à la séparation inévitable qui s’effectue petit à petit entre parent et enfant.

Alors n’hésitez pas, même en dehors des tâches quotidiennes, de les laisser jouer seul pour profiter vous aussi de votre temps libre.

Fini les remords !!!

WishList déco avec Maisonsdumonde

Un magasin Maisons du Monde a récemment ouvert dans ma ville, on n’a pas pu s’empêcher d’aller y faire une petite virée. Mais aïe, aïe, aïe… Je me suis contrôlée mais j’aurai bien craqué et dévalisé tout le magasin.

Je me suis contentée de prendre leur catalogue.

Alors revenons sur mes coups de cœur… Qu’ai je donc déniché en magasin, sur le catalogue ou sur le net chez MAISONS DU MONDE ?

Je peux redécorer toute la maison !!!

J’ai volontairement omis les prix pour me permettre de rêver encore un peu 🙂

Le salon :

A mettre sur un petit guéridon à côté du canapé, pour apporter une lumière douce, j’aurai bien craqué pour cette petite cloche à lucioles.

Tiens, si c’était à refaire, j’échangerai bien mon canapé d’angle pour des beaux canapés et fauteuils capitonnées avec un côté kitch.

La cuisine :

En cuisine, j’adore avoir beaucoup de rangement, de boîtes en tout genre. C’est encore plus joli quand on retrouve des bocaux sur le plan de travail, alléchants avec des bonbons ou des biscuits à l’intérieur.

A la maison, on organise régulièrement des sessions apéro dinatoire. J’adore préparer plein de petites bouchées alors il faut les plats en conséquence.

La salle à manger :

J’ai déjà beaucoup de verres mais avec les vitrines de mon living, j’adore mettre en avant de beaux verres.  Si je m’écoute, je craquerai bien encore… pour que mes enfants aient leurs verres attitrés pour l’apéro.

On adore notre horloge que nous avons au dessus de notre table, mais jcelles du magasin me font de l’œil.

La chambre des parents :

Petite j’aimais bien aller farfouiller dans les mailles dans le grenier de ma grand-mère, je n’ai pas la place mais j’aimerai bien mettre une malle en bout de lit.

Et puis, on a jamais assez de linge de lit… surtout qui aille avec les couleurs de ma tapisserie. J’aime beaucoup cette parure de lit à la fois simple et géométrique.

La chambre des enfants :

Mon fils rêve d’avoir cet avion suspendu dans sa chambre.

Pour stimuler ma choupinette au plaisir de lire, je me serais bien laissée tenter pour ce lot de coussins et matelas ethniques, colorés, plein de peps pour lui créer un coin lecture.

La salle de bain :

Plutôt que de ranger mes bijoux dans une vulgaire trousse à maquillage en foutoir, même si je me vois pas la mettre dans la salle de bain, j’aurai bien craqué pour cette boîte à bijoux très girly.

Plutôt que de laisser les affaires en boule sur le meuble de la salle de bain, ça serait vraiment mignon de les poser sur ce mannequin. Et en journée, vide, il est vraiment classe et décoratif.

Le bureau :

Pour casser le côté informel, contraignant de faire ses paperasses, je vois bien sur mon bureau ce super pot à crayon qui invite au voyage.

Et si j’avais eu la place, j’aurai aimé avoir une belle et grande bibliothèque à l’ancienne pour y ranger des tas de bouquins.

Ca n’a pas été facile de vous faire une sélection, j’y ai vraiment mis tout mon cœur mais en feuilletant le site j’aurai facilement craqué encore et encore.

J’espère que ça vous aura plu, donné des idées déco et fait craqué aussi pour ce magasin.