Tous les articles par lilies02

Maman soucieuse d'effectuer les meilleures trouvailles, bons plans et faire plaisir à mon entourage...

Ouvrage Milan : Le ciel et l’espace

Voilà quelques temps que je l’ai acheté à l’occasion d’un de mes déplacements où j’aime leur rapporter un petit souvenir.

Il était dans sa période où il dessinait un tas de fusée dans l’espace, alors ce livre me semblait idéal pour l’aider à continuer à faire travailler son imagination tout en apprenant.


Il s’agit d’un livre documentaire des éditions MILAN dans la collection « Mes années pourquoi ».

Je l’avais déniché à la FNAC au prix de 11.90 euros. Il est toujours disponible à la vente en librairies et en ligne.

Cette collection  a été créée par les éditions MILAN pour proposer aux plus jeunes des encyclopédies complètes, accessibles et modernes. Elle mêle illustrations et informations précises et adaptées, basées sur des supports concrets pouvant être utilisés tant par les parents que les enseignants.

À travers 4 grandes parties, l’enfant découvre :

  • le ciel,
  • le système solaire,
  • comment observer l’Univers
  • et la conquête spatiale.

Vous pouvez le feuilleter en ligne pour le découvrir ICI

Tous les sujets sont repris de façon détaillés et survolent de nombreuses notions différentes. Ils sont richement illustrés d’images ludiques et simples pour être le plus facilement compris par l’enfant.

Initialement prévu pour mon pirate, ma fille y a découvert des informations intéressantes, comme par exemple le cycle de l’eau.

Ce livre est initialement prévu à partir de 4 ans mais je pense qu’il est plus adapté pour des plus grands vers 6/7 ans qui ont soif d’apprendre plein de choses.

Un vrai plaisir à lire avec lui ! Mais aussi pour le laisser découvrir seul et rechercher des informations par ses propres moyens.

Pour les petits astronautes en culotte courte, rêveur, toujours dans les étoiles, cet ouvrage complet est vraiment idéal.

Publicités

Ouvrage Terre Vivante : Ma petite saladerie maison

Nous adorons les livres des éditions Terre Vivante et vous les faire découvrir. Voici un de leurs nouveaux ouvrages qui vient de sortir : Ma petite saladerie à la maison de Marie Chioca.

Marie Chioca est une cuisinière engagée dans le bio et une photographe culinaire. Elle partage sa passion pour la cuisine saine et gourmande à travers ses nombreux ouvrages et son blog Saines gourmandises.

Marie Chioca revient avec cet ouvrage nous proposer 50 recettes de salades composées, comme au bistrot, pour toutes les saisons, ainsi que des sauces adaptées et à associer aux salades.

Le communiqué présentant ce nouveau livre présente ces différentes recettes comme étant faciles à réaliser, avec peu d’ingrédients, mais toujours équilibrées (avec des légumes crus ou cuits, des céréales ou légumineuses, etc.) et toujours savoureuses.

Des variantes et des astuces complètent les recettes.

Cet ouvrage composé de 120 pages illustrées de photos toutes plus appétissantes les unes que les autres est vendu en librairies, magasins bio et sur boutique.terrevivante.org au prix de 12 euros.

Vous  pouvez découvrir une courte présentation sur leur site, et le feuilletez afin de vous en faire votre propre idée : https://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/4272/facile-et-bio/1624-ma-petite-saladerie-a-la-maison.htm

En attendant je vous partage un petit avant gout du sommaire avec mes coups de cœur saison après saison :

PRINTEMPS

  • La Bergère ( à base de jeunes pousses, de fromage de brebis… et de croûtons à l’ail)
  • La Roma (à base d’artichauts, de jambon cru… et de tomates séchées) ❤
  • La Popeye (à base d’épinards… et de restes de rôti) ❤
  • La Pagnol (à base de jeunes légumes à croquer… et d’anchoïade)
  • La Potagère (à base de pois gourmands… et d’asperges)
  • La Sauvageonne (à base d’asperges des bois… et de salades sauvages)
  • La Dolce Vita (à base de haricots plats, de mozzarella… et de figues)
  • La Green-Greek (à base de petits pois… et de feta)
  • La Mandoline (à base de pétales de légumes crus… et de truite fumée)
  • La Primeure (à la façon d’une jardinière de légumes)
  • La Lutèce (à base de champignons de Paris…) ❤
  • La Bretonne (à base de salicornes… et de thon )
  • La Chaperon rouge (une version sucrée à base de fruits rouges… et de galettes bretonnes) ❤

ÉTÉ

  • La Calanque (à base de poulpes…)
  • La Tartare (composée d’un tartare de tomates anciennes…) ❤
  • La Canicule (à base de tomates, de pastèques… et d’olives)
  • La Crétoise (à base de pois chiches… et de feta)
  • La Toscane (composée de légumes grillés… et de tapenade) ❤
  • L’Andalouse (à base de poivrons… et de tomme de brebis)
  • La Nissarde (une revisite du pan bagnat) ❤
  • La belle Méditerranéenne (salade pâtes… aux antipasti) ❤
  • La Junk (une revisite du burger)  ❤
  • La Poulette ( à base d’épeautre, de maïs… et de poulet rôti) ❤
  • L’Alpine (à base de fromage de chèvre… et de myrtilles)
  • La Cigale (composée des fruits de saison : pêches, prunes, abricots…) ❤

AUTOMNE

  • La Forêt d’Automne (à base de chou kale, de potimarron… et de mimolette) ❤
  • La Brocéliande (à base de chou kale, de dulce… et de galettes de blé noir)
  • La Corsica (à base de cèpes, de châtaignes, de tomme de brebis… et de lonzo)
  • La Pinky (à base de chou rouge… et de betterave)
  • L’Écureuil (composée de potimarron et de noisettes) ❤
  • La Terroir (la salade traditionnelle aux gésiers et à la fourme)
  • L’Arverne (à base de chou frisé, de pruneaux, de cantal… et de jambon cru) ❤
  • La Taboulette (composée de semoule de chou fleur…) ❤
  • L’Irlandaise (à base de haddock fumé, de céleri… et de poireaux) ❤
  • La Rainbow (composée d’une farandole de légumes) ❤
  • La Biquette (à base de cromesquis de chèvre chaud… et d’épinards)
  • La Winnie (à base de fruits d’automne et de gaufrettes au miel)

HIVER

  • La Bavaroise (une revisite de la choucroute)
  • La Trop Chou (à base de choux de Bruxelles, de gomasio… et de riz basmati)
  • La Croix-Rousse (une revisite de la salade lyonnaise aux lentilles et au hareng fumé) ❤
  • La Bistrot (une salade traditionnelle composée de pommes de terre sarladaises et de confit de canard) ❤
  • La Cocooning (salade détox à base de graines germées)
  • La Highland (salade tiède d’avoine aux restes de pot-au-feu)
  • La Dauphinoise (à base de ravioles du Dauphiné… et de Saint Marcellin)
  • La Hygge (salade nordique composée de noix de st-jacques, de saumon, de crevettes…) ❤
  • La Sicilienne (à base de fenouil… et d’orange)
  • L’Andine (à base de patates douces, d’avocat… et de saumon) ❤
  • La Fermière (à base d’endives, de reste de poulet… et de bleu)
  • La Baker Street (à base de bacon… et de cheddar) ❤
  • La Nuit de Noël (salade d’agrumes au pain d’épice…)

J’ai hâte d’utiliser les différentes recettes et partager les photos sur Instagram. Il va falloir aménager quelques variantes sur certaines pour qu’elles deviennent aussi des coups de cœur.

Et vous, quelle salade vous tenterait ?

Test Nestlé : ambassadeur Dolce Gusto bio Absolute Origin

Le site Nestlé Croquons la vie a organisé une campagne de test à laquelle nous avons été sélectionné pour découvrir et partager notre avis sur la nouvelle gamme Dolce Gusto bio Absolute Origin.

Avec cette nouvelle gamme, Dolce Gusto garantit de proposer un café de qualité.

Cette gamme propose 4 variantes :

  • Colombia Lungo (intensité 5) aux arômes de caramel doux et noix grillés, issu de café cultivé dans les montagnes de la Sierra Nevada en Colombie,
  • Honduras Espresso (intensité 6) aux notes chaudes de cacao et chocolat et aux arômes grillés et maltés, issu de café cultivé dans le territoire de Corquin au Honduras,
  • Mexico Grande (intensité 7) aux notes riches de noisettes grillées et de prune, issu de café cultivé dans la région du Chiapas au Mexique,
  • Peru Espresso (intensité 8) aux arômes grillés et boisés, rappelant la réglisse avec des notes de cassis délicatement acidulées, issu de café cultivé dans la province de Cajamarca au Pérou.

Qui ne rêverait pas d’un bon café ?

Nous avons reçu dans le cadre du test une boîte de chaque afin de savourer chaque saveur et organiser des dégustations pour les faire découvrir.

Avec ces 4 variantes de cafés, et leur présentation, nous devions pouvoir satisfaire les goûts de chacun.

Nous nous étions fait un classement à partir des intensités indiquées sur les boîtes mais celle ci ne suffit pas à savoir par rapport à nos goûts  habituels si un café va correspondre à nos attentes.

Il faut aussi prendre en considération l’amertume, les arômes et la quantité de boisson à boire.

Après les avoir testé à différents moments de la journée, nous avons créé un classement sur nos préférés du meilleur au moins bon :

PERU

HONDURAS

COLOMBIA

MEXICO

Les deux Espresso sont agréables à boire après le repas du midi. Ils garantissent un bon petit café, comme en brasserie ou à la terrasse d’un café, avec une belle intensité.

Le Lungo est plus appréciable le matin au petit déjeuner., un peu plus long mais avec une intensité tout aussi généreuse.

Nous ne sommes pas des adeptes du grand bol de café, tel que le Mexico. Il nous a paru amer.

Mais tout cela dépend des goûts de chacun. 

Les boîtes sont plus petites que les autres et le prix un peu plus élevé, mais une fois de temps en temps, il est bon de se faire plaisir et d’apprécier un bon petit café.

Chacun peut y trouver son bonheur !

L’univers de la blogosphère : suis je faite pour ça ?

Pour celles et ceux qui me suivent depuis mes débuts sur WordPress, il y a peu nous avons fêté les 4 ans du blog. Peut être un  anniversaire charnière… le temps le dira !

Mes premiers essais dans l’univers des blogs ne sont pas récents. J’avais cédé, il y a dix ans,  à la mode des Skyblog en apprenant ma grossesse.

Afficher l’image source

Je voulais conserver des souvenirs à partager avec mes proches. Et puis j’ai connu une séparation et je n’ai plus voulu afficher ma vie privée aux yeux de tous. J’ai abandonné l’idée de partager tout sur la toile et ai tout supprimé.

A l’époque, le déploiement et l’influence sur les réseaux sociaux n’étaient pas les crédos des détenteurs de blog, la compétition et la jalousie n’avaient pas encore leur place sur la toile.

Me voilà de retour, il y a désormais 4 ans, avec l’envie de recréer un environnement de partage, de discussion.

Il y a 4 ans dans les médias on faisait la part belle aux blogueuses en montrant une réussite irréprochable. J’ai débuté en consultant les blogs de certaines qui cumulent aujourd’hui des centaines de milliers d’abonnés.

Novice, ça fait rêver !

Mais attention, à ne pas tomber dans la déferlante et la spirale infernale. Si je peux vous conseiller une chose c’est de ne pas tomber dans le piège du « like to like » et l’achat d’abonnés.

Je pense qu’il s’agit là d’un des premiers points qui fait à ce jour que je remets souvent en cause le devenir du site.

Je n’ai pas pour but de décrocher des millions d’abonnés sur les réseaux pour appâter les partenaires en tout genre et partager toute ma vie sur les réseaux jusqu’à ma petite culotte. Je recherche avant toute chose à développer une communauté, à partager des publications où les gens commentent et interagissent.

Pour faire connaître le blog, il m’a fallu créer des comptes sur les différents réseaux sociaux et sur des groupes de partage sur Facebook. On a débuté par Facebook, puis Twitter, Instagram…

Au début, j’étais investie à 400% sur le blog en y publiant tous les sujets que j’avais à cœur : sorties, tests, recettes, coups de cœur et coups de gueule… J’étais prête à publier plusieurs articles par jour, les partager sur les différents réseaux.

Désormais, j’ai des tas d’articles à l’état de brouillon en attente d’être finalisés pour enfin voir le jour et peut être prétendre à être publiés. Lors de leur publication, je partage l’information uniquement sur la page du blog sur les réseaux…  Fini les groupes de partage !

Je pense qu’il s’agit là du deuxième point qui fait à ce jour que je remets souvent en cause le devenir du site. J’ai plaisir à écrire, je tiens toujours à partager nos lectures, nos recettes de cuisine, nos tests et avis, notre vie au quotidien mais s’il y a bien quelque chose que je n’accepte toujours pas de partager c’est notre vie privée et intimité. 

Je ne me retrouve plus dans ces grands comptes qui font la une des réseaux et qui montrent une vie toute belle toute rose, avec des photos retouchées et toujours des produits et des marques mis en avant.

Les grandes influenceuses me faisaient rêver, ce n’est plus le cas… Je trouve qu’à force de trop en faire, ça n’est plus du tout sincère.

Récemment, j’ai lancé un nettoyage sur Instagram où je reste active au quotidien en enlevant tous les abonnements des comptes avec lesquels je ne trouvais plus d’affinités, je crains que ça est engagé également un nettoyage en sens inverse, j’ai perdu des abonnés.

Voilà à nouveau un point qui me fait souvent remettre en cause le devenir du blog. En effet, j’ai toujours eu envie de créer une communauté interactive, publier des articles qui font parler, qu’on partage…

Je sais que tout mon univers n’a pas d’attraits parce que je ne propose que très rarement des concours.

Mais j’aurai l’impression d’acheter des abonnés par intérêts et quand je vois le résultat pour certaines, ça ne me donne nullement envie. Attirer les abonnés à la création d’un concours et les voir partir dès que le tirage est terminé, je ne vois aucune utilité.

Ce n’est pas dans ma mentalité d’acheter les gens à coup de produits marchandés ou négociés auprès des marques. Pour celles et ceux qui me connaissent un peu, si je veux faire plaisir à quelqu’un je n’ai pas besoin de ça.

Mais il faut avouer que je ne tiens ce blog que sur mon temps libre après le travail et ma vie de famille. Là où j’étais très investie au début, j’ai pris un peu mes distances depuis déjà quelques temps.

Malgré tout, je reste là, je ne tire pas un trait sur le blog !

Avis Trnd : la nouvelle gamme bio St Michel

Dans le cadre de la campagne TRND, nous avons reçu un super colis gourmand afin de découvrir la gamme bio St Michel.

Toute occasion a été bonne pour les gouter et nous en faire notre propre avis : le goûter, les petits creux devant la télé le soir, les petits creux de 10h au boulot, fourré dans une poche des enfants pour la récréation, ainsi que les petits plaisirs du petit déjeuner pour tremper dans mon cappuccino préféré, le petit café de fin de repas… et j’en passe…

Après avoir goûté un à un chacun des produits, voilà enfin nos avis pour chacun d’entre eux :

  • galettes au beurre :

Sans surprise, nous avons retrouvé les bonnes galettes traditionnelles.

La gamme bio garantit, à la différence des autres paquets qu’on peut trouver en supermarché, la composition de ces galettes à partir de farine et oeufs français. Voilà en somme, la seule réelle particularité de ces galettes.

  • sablés fourrés au chocolat :

Ils ont rencontré un franc succès auprès de mon conjoint qui a mis son nez dedans devant la télé un soir. Ma foi, j’ai réussi quand même à en goûter un.

Notre avis est mitigé. Mon conjoint les a adoré, pour ma part j’ai aimé le biscuit sablé et croquant mais n’ai pas réellement apprécié la texture et le goût du fourrage au chocolat.

Je ne saurai pas dire concrètement ce qui m’a gené, je pense plus que ça ne correspondait pas à l’idée que je m’étais faite et le goût que j’attendais : ni chocolat, ni noisette !

  • sablés nappés au chocolat

C’est le genre de biscuit que j’adore tremper au petit déjeuner dans un bon cappuccino.

Je me faisais une joie de les déguster et j’ai été quelque peu surprise par leur texture. Bien loin de la texture sableuse des biscuits au chapeau mexicain, le biscuit est relativement dur comme une galette au beurre.

Je pense qu’il aurait été plus adapté de les appeler « galettes nappées au chocolat ».

J’adore les madeleines et bien sur j’ai passé ce goût à mes enfants. Avec pas moins de trois paquets différents de madeleines, on a été très gâtés.

  • madeleines aux pépites de chocolat

Généreuses en pépites de chocolat, ces madeleines sont un vrai délice !

Emballées dans des sachets individualisés, on peut profiter de ces madeleines à chaque instant de la journée (en petit creux sur le pouce en farfouillant dans le placard, à la récréation caché au fond de la poche du manteau des enfants…).

  • madeleines moelleuses

J’ai retrouvé dans ces madeleines le bon goût de mon enfance, ce goût  des madeleines qu’on ne sait expliquer.

Je regarde à chaque fois les ingrédients sans comprendre d’où vient ce goût et sans jamais réussir à le reproduire si je venais à en faire maison.

Emballées dans des sachets individualisés, on peut profiter de ces madeleines à chaque instant de la journée.

  • Madeleines aux oeufs

Tout comme les madeleines moelleuses, j’ai adoré ces petites madeleines. De petite taille, on en fait qu’une bouchée.

Nous avons grandement apprécié la découverte de cette nouvelle gamme de gâteaux Saint Michel.

Chacun peut y trouver son bonheur !