To do list : Voyager à l’étranger… toute une organisation

Cette année, c’est décidé, nous partons en vacances. Pas question de passer encore un été dans les travaux.

Depuis la naissance des enfants, nous avons profité en famille une seule fois de vacances, de vraies vacances dans un lieu inconnu, mais pas si loin que ça de la maison, en Bretagne.

Alors une fois, l’été 2016 passé, le projet a pris forme, nous nous sommes décidés pour partir, oui mais… à l’étranger.

Là où d’autres chercheraient une destination toute incluse avec le trajet, les équipes aux petits soins, la pension complète, nous on cherche notre autonomie.

Alors pas si simple de projeter de partir à l’étranger, si on veut prendre une maison en location pour passer nos vacances comme on l’entend.

Nous avons cherché notre destination étape par étape…

  • tout d’abord par rapport au temps de trajet et aux frais avec MAPPY.

Nous souhaitions aller en Irlande, pour ses paysages verdoyantes, leur culture, mais le ferry coûte bien trop cher.

Nous nous étions penchés sur la Suède, pour ses petits villages typiques et colorés, dans la même logique que l’Irlande mais nous avons rencontré le même problème et il s’avère que les locations étaient onéreuses.

Et au final, nous sommes partis sur une destination qui nous tentait depuis le début, en Europe de l’Est, la République Tchèque ou la Pologne.

Nous avions une petite préférence pour la Pologne pour son passé, et les différentes villes à y visiter.

Il n’est pas évident d’effectuer son choix à partir de simples critères et de photos.

On vous peut vous avouer que certaines annonces ont été rédhibitoires quand même visuellement.

Certaines nous ont donné l’impression de faire un bond 20 ans en arrière dans les maisons de nos grands parents ou dans un style totalement différent de notre univers.

Avec les temps de trajets, nous avons quand même pas moins de 16 heures de routes, il est raisonnable de prévoir des pauses, surtout avec les enfants.

Alors en faisant les trajets sur Mappy, nous avons pu arrêter les endroits où réserver et avons pu estimer les tarifs de réservation grâce au site Booking.

A tort ou à raison, nous avons voulu par nous même effectuer les réservations auprès des hôtels mais ne parlant ni allemand ni tchèque, et un anglais approximatif ça a été une vraie partie de rigolade.

Mais en plus du voyage, en soit, il y a tous les accotés à ne pas omettre :

  • Les cartes d’identité à faire pour les enfants

Les sites du gouvernement permettent de connaître les différentes démarches et documents nécessaires à la demande.

Avec tout ce qui se passe actuellement, nous préférons nous prémunir de toutes possibilités éventuelles qui pourraient surgir au moment de partir et qui, avec des délais courts, nous coinceraient ici.

  • Des moyens de paiement appropriés et acceptés dans tous les pays

Avec une bonne conseillère à la banque, on est paré pour le voyage et toutes les opportunités :  carte bleue, délai de mise à disposition de la monnaie étrangère…

  • Les cartes européennes délivrées par la Caisse primaire d’assurance maladie en cas de soucis de santé

La démarche est très rapide et facilitée grace au portail en ligne Ameli.

  • Les forfaits mobiles à adapter durant notre séjour pour rester joignable et joindre notre entourage, partager notre expérience avec vous et pouvoir avoir accès à un traducteur

Et là, je peux vous dire que ça n’est pas pratique quand on demande une option exceptionnelle pour un séjour.

Pour exemple, chez Orange, les options ne sont proposées que pour un délai de 7 jours, sauf qu’on a le trajet en plus…

Et les offres ne prévoient pas un tout inclus, c’est soit les appels et internet, soit les appels et SMS illimités, soit les SMS et internet.

  • Les magasins à disposition sur place pour nos besoins au quotidien

C’est pas le tout d’être en vacances mais il faut qu’on mange et si on ne sait pas où aller chercher nos courses, on peut vite mourir de faim !

En fait ça va être des vacances régime 🙂 on va juste boire l’eau du robinet…

  • L’organisation à mettre en place à la maison pour les animaux que nous ne pouvons emmener

Et oui, c’est bien de partir mais on se voit mal emmener poules et canards, chats et chien.

  • La liste des choses à emmener (traitements médicaux, vêtements et chaussures, produits de toilette et bien être, des jeux pour les enfants, un minima alimentaire pour sur la route…)

Il y aura forcément quelque chose qu’on oubliera mais il serait préférable que ça ne soit pas quelque chose qu’on aie du mal à trouver là bas, faute de pouvoir se faire comprendre.

C’est beau les vacances, mais les préparer c’est fastidieux !
Quand on se lance, on ne s’imagine pas toujours tout ce qu’il y a à faire…

Publicités

5 réflexions sur “ To do list : Voyager à l’étranger… toute une organisation ”

A vos plumes :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s