Lecture : « Journal d’un vampire en pyjama » de Mathias MALZIEU

Mathias Malzieu est mieux connu pour son goût pour la musique et son groupe d’appartenance (Dionysos).

Vous devez le savoir désormais avec l’article sur le concert de Dionysos : à la maison, nous sommes adeptes !

Mais en parallèle il est auteur, des livres qui touchent de près ou de loin les même sujets que les albums qu’il sort avec le groupe. Comme vous pouvez le découvrir sur Internet, il a souvent l’étiquette d’ « auteur poète ».

Le dernier livre « Journal d’un vampire en pyjama » a été rédigé lors d’une période charnière de sa vie (débutant en novembre 2013).

Vous pouvez retrouver un article sur le livre avec un interview de Mathias Malzieu sur Le Pelerin qui vous dévoilera le sujet.

Habituellement sorti tout droit de son imaginaire débordant, cette fois n’est pas coutume, le livre le touche de plein fouet.

Son témoignage est émouvant et prend aux tripes dès le début du livre… Je pense que c’est la raison pour laquelle je n’ai pas réussi à décrocher…

Le livre aura été avalé rapidement, sa lecture n’aura pas compté au cumulé 24h! Si j’avais pu, s’il n’y avait pas eu le boulot, les enfants, le dodo, la vie tout court quoi, je pense que je l’aurai lu d’une traitre.

Il nous emmène dans la course folle de sa maladie, de sa découverte, son combat, les hauts les bas sans nous épargner sa douleur, ses doutes, sa souffrance, sa peur de la mort.

Son style, son écriture nous envahit… On a l’impression de le vivre concrètement avec lui, de vivre sa descente aux enfers, de participer à son combat comme l’être le plus proche qui puisse l’accompagner (non pas Rosy, mais directement de l’intérieur).

Chaque instant d’espoir nous submerge tout autant que lui (enfin ça a été mon cas, même si je le sais vivant, ça m’a pris au tripe comme s’il pouvait partir demain).

Il m’aura fait pleurer lorsqu’il évoque sa mort à de multiples reprises, surtout après le réveillon de Noël.

J’ai souri parfois… Par ses petites pointes d’humour bien à lui.
J’ai eu l’estomac noué et les larmes à d’autres moments.

« Je me suis vu mourir, je me vois renaître. »

En tout cas, ce livre apporte un oeil moralisateur sur la vie confortant sur l’idée qu’il faut prendre la vie comme elle vient, profiter de chaque petite chose même les plus anodines, s’émerveiller et apprécier tout ce qu’on a et arrêter de se plaindre pour des futilités et des petites bobos.

C’est si bon le coca, les bonbons, les gâteaux, les crêpes au Nutella, les pieds froids sous la couette, un sourire et des rires, les moments avec les potes…

 J’écoutais d’ors et déjà l’album qui s’y apparente avec une attention particulière, les chansons n’ont plus encore le même impact.

J’ai mis des maux sur les mots !

Ce si petit gaillard a une force mentale herculéenne, c’est un géant…

Quand je vois tout le chemin parcouru, je confirme ce que j’ai dit au concert : « Mathias t’es un super héros… T’es le meilleur! »

Ce livre est un véritable coup de cœur, je pense le relire…

Publicités

6 réflexions sur “ Lecture : « Journal d’un vampire en pyjama » de Mathias MALZIEU ”

A vos plumes :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s