Les rondes comptent pas pour des prunes !!!

Le titre est ciblé sur mon vécu propre et par mon physique tout en rondeur.

Mais je ne ferai pas ici l’apogée des rondes. Je veux avant toute chose faire ressortir, dans l’univers actuel de la mode et de la beauté mais aussi au quotidien , l’importance de l’image physique.

C’est en quelque sorte un gros coup de gueule, car y en a assez :

  • d’entendre dire « Oh la grosse vache ! » quand on ne connait pas la personne et les raisons de son physique,
  • de voir certaines de mes amies se refuser un poste dans un salon d’esthétique parce qu’on leur dit qu’elles ne correspondent pas à l’image qu’on se fait d’une hôtesse…

Les apparences comptent énormément, tout simplement, parce qu’elles constituent la première source d’information dont nous disposons sur une personne, en particulier si nous ne la connaissons pas !

Les autres nous jugent forcément au première abord sur notre physique, et nous en faisons tout autant, de manière automatique, dans les premiers instants d’une rencontre… Tout simplement parce que nous cherchons à cerner l’autre à partir des quelques indices dont nous disposons.

Ne venait pas dire « Oh non ! C’est même pas vrai ! »,  je ne vous croirai pas. On a tous à un moment pensé ou interpellé un ami en disant « Regarde celle là… ! Oh la honte ! »

Dans tous les cas, il est important de garder à l’esprit que nous ne pouvons en rien contrôler ce que les autres pensent de nous !

Quel que soit notre physique, les autres penseront ce qu’ils veulent de nous (en bien ou en mal !) et nous n’y pouvons rien… !

Cette préoccupation nous fait entrer dans une logique de beauté-contrainte : nous nous éloignons du plaisir de nous faire belle/beau, pour nous-mêmes, en fonction de nos goûts et préférences, en tentant plutôt de plaire à autrui à tout prix.

proverbe

Notre présentation physique est régie par les magasines, par des stéréotypes et la vision que vous avons des gens qui nous entourent.

Depuis des décennies, on y a toutes plus ou moins trouver notre place face à la vision qui était véhiculée.

Par exemple à la Renaissance et même auparavant, on représentait les femmes au travers des statues et des peintures bien en chair. (J'aurai peut être du vivre à cette époque)

Dans les années 30 on mettait en avant les femmes longilignes.

Dans les années 80 c'était l'apogée de la mode des mannequins anorexiques.

Aujourd’hui, on cultive partout la mode du régime qui fait culpabiliser toutes les nanas qui ont des kilos en trop. Et chose étonnante, on fait par contre la guerre à cette image des femmes trop maigres et on met en avant la mode des femmes fortes notamment avec la chroniqueuse beauté de M6 nommée Stéphanie.

Rien de tel que la contradiction pour ne plus savoir où est notre place !

Moi je dis :

Tant que tu te sens bien dans la peau et que tu es apprécié de tes amis, le regard des autres importe peu !

Sois toi même!  Vis ta vie !

Publicités

3 réflexions sur “ Les rondes comptent pas pour des prunes !!! ”

  1. en phase… mais d’un autre côté on ne peut forcer les goûts. La perception de la beauté, qui résulte en fait d’une attirance sexuelle (même si elle ne dit pas son nom) basique visant à procréer avec la personne qui aura l’ADN le plus pérenne et compatible (idem que chez tous les êtres vivants), est donc très subjective. Et il ne faut pas entrer dans une discrimination positive non plus. Vous n’aimez peut-être pas les rouquin(e)s, d’autres n’aiment pas les femmes/hommes forts… je vous rejoins par contre sur le fait que cela ne doit pas amener un jugement de valeur a priori.

    Aimé par 1 personne

A vos plumes :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s